L’effet des nuisances sonores sur la santé

Le bruit est un facteur de stress environnemental qui peut entraîner des conséquences néfastes sur la santé physique et mentale des individus.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le bruit est responsable de plus de 1,6 million d’années de vie corrigées du handicap (AVC) en Europe chaque année.
Les nuisances sonores peuvent affecter la qualité du sommeil, la performance cognitive, le système cardiovasculaire, le système auditif et le bien-être psychologique.

Le bruit perturbe le sommeil

Le sommeil est essentiel pour le maintien de la santé et du fonctionnement optimal du corps et de l’esprit.
Le bruit peut interférer avec le processus d’endormissement, la durée et la profondeur du sommeil, ainsi que la qualité du réveil.
Un sommeil perturbé peut entraîner de la fatigue, de l’irritabilité, une diminution de l’attention, de la mémoire et de la concentration, ainsi qu’un risque accru d’accidents et d’erreurs.

Le bruit altère la performance cognitive

La performance cognitive désigne l’ensemble des processus mentaux impliqués dans la perception, l’apprentissage, le raisonnement, la résolution de problèmes et la prise de décision.
Le bruit peut réduire la performance cognitive en diminuant le niveau d’alerte, en augmentant la charge mentale, en distrayant l’attention et en perturbant la communication.
Le bruit peut également affecter la motivation, la créativité et la satisfaction au travail.

Le bruit augmente le risque de maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont des troubles qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins, tels que l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine et l’accident vasculaire cérébral.
Le bruit peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires en provoquant une réaction de stress chronique, qui se traduit par une élévation de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque, du débit sanguin et des hormones du stress.
Le bruit peut également favoriser l’athérosclérose, c’est-à-dire le dépôt de plaques de graisse sur les parois des artères, qui réduisent le diamètre des vaisseaux et augmentent le risque de thrombose.

Le bruit endommage l’audition

L’audition est le sens qui permet de percevoir les sons et de les interpréter. Le bruit peut endommager l’audition en provoquant une perte auditive temporaire ou permanente, selon l’intensité, la durée et la fréquence du bruit. Le bruit peut également entraîner des acouphènes, c’est-à-dire des sifflements ou des bourdonnements dans les oreilles, qui peuvent être persistants ou intermittents.
Les troubles de l’audition peuvent entraîner des répercussions sur la communication, la compréhension, l’isolement social et la qualité de vie.

Le bruit affecte le bien-être psychologique

Le bien-être psychologique est un état de satisfaction, d’épanouissement et de bonheur. Le bruit peut affecter le bien-être psychologique en provoquant du stress